2020

ASMAJ • Rapport d'activité

Médiation et accès au droit

Depuis 2019, je travaille avec l'association ASMAJ. Elle œuvre pour l'accès au droit et la médiation pour tous·tes. L'association assure de nombreuses antennes et permanences dans les quartiers prioritaires des villes de Marseille, Aubagne et La Ciotat. Elles sont tenues par des équipes pluridisciplinaires, composées de médiateur·ice·s, d'avocat·e·s et de relais d'accès au droit. Le public, souvent vulnérable et précaire, y est accueilli et écouté. Les équipes leur fournissent des conseils et des accompagnements de longue durée. Ils permettent d'apporter des solutions à des situations sociales ou économiques difficiles, des exclusions, de la précarité, de l'isolement…

Chaque année, l'association édite un rapport d'activité qui constate et fait le bilan de ce travail. À destination des institutions publiques, des partenaires, des financeurs, mais également de ses bénéficiaires, il est exhaustif et argumenté de données et d'études de cas. C'est un véritable outil de communication et de travail pour l'association.

Conception

Le rapport est divisé et plusieurs chapitres. Pour en permettre une lecture pratique, un code couleur leur est attribué, qui se retrouve en bord de page. Reporté dans le sommaire et sur la carte des antennes, il permet d'y accéder rapidement. En effet, le rapport n'est pas lu de bout en bout, mais destine des chapitres spécifiques à des lecteur·ice·s particulier·ère·s.

L'accent est mis sur les études de cas, les paroles et témoignages des personnes prises en charge par l'ASMAJ. Une description entièrement chiffrée ne peut pas, à elle seule, révéler la complexité et l'intermêlement des situations humaines. Aussi, les données structurent des fiches synthèses en fin de chapitre délivrent plus d'informations statistiques et sociologiques.

Accessibilité

La facilité de lecture et d'accès aux contenus sont des axes principaux des choix graphiques et de mise en page. Un travail de fond permet de hiérarchiser l'information, et la forme, amenée par les paragraphes, la grille et la composition, permet de la répartir clairement et de façon lisible.

La sélection typographique porte un gris de texte aéré un de la légerté au sein de blocs structurels rigides. Le choix de polices de caractères linéales, et celui d'accenter le contraste entre des graisses fines et noires, évitent la motonie et orientent le regard vers les informations essentielles.

Le rapport est amical et avenant, son identité colorée et illustrée en font un objet agréable, tout en conservant un practicité d'usage et des objectifs clairs. Depuis 2019, j'ai travaillé à deux éditions du rapport d'activité. Une nouvelle est en élaboration pour 2021.

Découvrir un autre projet